Tu n'as pas trouvé de réponse à ta question?

Utilise notre module de recherche ou  contacte-nous directement !

Caravane des Dys

Dyscalculie (calcul)

Qu'est-ce que la dyscalculie ?

La dyscalculie est un trouble spécifique des apprentissages touchant la compréhension, l'utilisation et l'interprétation des activités numériques.

Elle affecte le cursus scolaire en mathématiques (déchiffrage des nombres, opérations arithmétiques, résolution de problèmes et géométrie) et rend laborieuse le calcul d'achats, de budget et de prévision de temps de trajet. 

La dyscalculie est souvent associée à une altération spécifique et significative de la lecture. Dans ce cas, se référer également aux aménagements proposés pour la dyslexie.

Accompagner et compenser la dyphasie

Voici un ensemble de recommandations proposées en cas de dyscalculie : elles ne sont pas forcément nécessaire en toutes circonstances mais elles donnent un aperçu non exhaustif des aménagements possibles à mettre en place.

 

DÉNOMBREMENT
  • Favoriser le dénombrement d’objets concrets, facilement manipulables plutôt que des éléments dessinés sur une feuille
  • Laisser à disposition une bande numérique adaptée à l’élève afin qu’il puisse par exemple y placer les éléments à compter
TRAITEMENT NUMERIQUE LANGAGIER / TRANSCODAGE 
  • Laisser à disposition des tables avec deux formes écrites du nombre : indo-arabe et littérale, afin que l’élève puisse faire correspondre les différents codes
  • Favoriser l’utilisation d’un code couleur afin d’aider l’élève à repérer les centaines, dizaines, unités…
  • Eviter les dictées de nombres sans aide ni support qui mettraient les élèves en situation d’échec
  • Distinguer erreurs de calcul et erreurs d’écriture des nombres (nécessite souvent de faire verbaliser l’élève)
CALCUL
  • Accepter que l’élève compte sur ses doigts ! Cette étape est importante dans l’acquisition des activités numériques. Elle est utilisée plus longtemps chez les élèves souffrant de troubles des activités numériques
  • Permettre l’utilisation de matériel concret pour favoriser l’acquisition des concepts
  • Favoriser l’utilisation d’un code couleur pour poser les opérations afin d’aider la réalisation des algorithmes de calcul (et donc favoriser leur acquisition et leur automatisation)
  • Laisser à disposition les tables de multiplication et autres tables de faits numériques dont l’élève aurait besoin et qu’il a du mal à mémoriser
  • Autoriser la calculatrice
TEMPS

Des difficultés dans ce domaine sont possibles :

  • Afficher un emploi du temps
  • Time timer si difficulté pour évaluer, gérer le temps
ÉVALUATION
  • Réduire la quantité d’exercices
  • Autoriser la manipulation d’objets lors des contrôles
  • Laisser à disposition les aides mémoire nécessaires à l’élève

Manifestations

  • Difficulté à compter.
  • Difficulté à dénombrer.
  • Difficulté à reconnaître immédiatement les petites quantités.
  • Difficulté à connaître les systèmes numériques oraux et/ou arabe.
  • Difficulté à passer d’un code numérique à un autre.
  • Difficulté à manier la numération en base 10.
  • Difficulté à se représenter en analogique une quantité.
  • Difficulté à effectuer un calcul mental.
  • Difficulté à poser un calcul par écrit.
  • Difficulté à résoudre des problèmes.
  • Difficulté à apprendre des faits numériques comme une table de multiplication.
  • Difficulté à poser une opération.

Répercussions

  • Difficulté dans le quotidien liées à manipuler des sommes d’argent (pour faire les courses par exemple).
  • Difficulté à manier les nombres et les chiffres : durée, distance, quantité …
  • Difficulté en mathématiques et dans les matières nécessitant l’utilisation de données numériques.